Skip links

Assemblée Générale 2020

Chers membres du VBCC, chers parents,

L’assemblée générale numérique aura lieu le 21 décembre, ceci afin de laisser à tout le monde le temps de prendre connaissance des informations ci-après. La date limite de votation est donc le 20 décembre à 23h59.

L’ordre du jour est le suivant :

  1. Procès-verbal de l’assemblée générale 2019
  2. Rapports pour la saison 2019-2020
  3. Equipes inscrites au championnat 2020-2021
  4. Election du secrétaire (membre du comité)
  5. Budget 2020-2021

Nous vous remercions de commencer par lire tous les points de l’ordre du jour, avant d’élire un membre du comité (secrétaire) et de voter le budget. Nous avons créé un seul formulaire pour toutes les votations. Une réponse à chaque question est obligatoire.

Tout d’abord, commençons par valider le procès-verbal de l’assemblée générale 2019.

Rapports de saison 2019

Cette année a été très riche en inscriptions juniors. Notre filière Jeunesse semble attirer de nouvelles têtes et redonner du neuf au club. Malheureusement, malgré ces nouvelles arrivées, nous sommes toujours en sous-effectif pour la gestion du Club.

Nous avons conscience que les communications et informations peuvent parfois paraître lentes mais je souhaite rappeler que nous sommes en nombre extrêmement réduit au comité, et travaillons pour la plus part à temps plein dans nos activités personnelles. Je me permets aussi de rappeler que nous sommes un comité de bénévoles dont le seul “avantage” est d’être exempts de cotisations.

Et enfin, je tiens à remercier tout le monde, toutes les personnes qui font ce club aujourd’hui. Sans vous nous ne pourrions pas exister. La fin de saison a été chaotique et difficile pour les joueurs comme le club et je vous remercie tous infiniment d’avoir continué à nous soutenir malgré tout.

En préambule, il faut relever que l’exercice 2019-2020 a été exceptionnellement comptabilisé sur 13 mois au lieu de 12, soit du 01.05.2019 au 31.05.2020, ceci en raison du blocage quasi complet du fonctionnement du club au printemps 2020 en raison du confinement lié à l’épidémie de Covid-19. Cette prolongation de l’exercice, dans une période pauvre en mouvements comptables, est pratiquement sans effet sur les comptes et le résultat. Le prochain exercice (2020-2021) sera raccourci à 11 mois, soit du 01.06.2020 au 30.04.2021 pour clôturer à fin avril et ainsi retrouver le cycle normal d’un exercice du 1er mai au 30 avril dès la saison 2021-2022.

La saison 2019-2020 clôture sur un résultat positif de CHF 3142.17, pour un budget qui prévoyait une perte de CHF 355.-. Ce résultat positif s’explique principalement par :

− des cotisations plus élevées que ce qui était budgété, reflétant le fort dynamisme de notre mouvement junior,

− des recettes extraordinaires de la buvette lors de La Trotteuse 2019 et du Marché de Noël 2019,

− des frais de salle sensiblement plus bas que budgétisé.

Ce résultat a pu être obtenu malgré des recettes de sponsoring tombées pratiquement à zéro. Pour rappel, la compensation des revenus de sponsoring par une augmentation des cotisations individuelles avait été votée lors de la précédente AG. Ce mécanisme a pleinement fonctionné et a permis de ne pas boucler la saison avec une lourde perte.

La situation financière du club peut donc être qualifiée de saine. La transition d’un budget dépendant largement des recettes du sponsoring vers un budget reposant sur les ressources propres du club (cotisations, vente de vin, buvettes lors des manifestations) nous donne a priori une plus grande sécurité financière dans le contexte économique actuel.

Toutefois, le budget de la saison 2020-2021 présente un déficit de l’ordre de 953.-, qui est la conséquence de la pandémie de Covid-19 : suppression des manifestations (pas de recette de buvettes, perte de 4000.- environ), alors que nos charges restent globalement identiques. Pour ces raisons, nous comptons sur la solidarité des membres du club pour honorer leurs cotisations malgré la suspension provisoire des entraînements en cet automne 2020 et les remercions d’avoir joué le jeu pour la vente de vin qui aura sauvé les comptes cette année.

Tout d’abord merci aux marqueurs et marqueuses pour leur dévouement lors de la dernière saison et bravo à nos nouvelles marqueuses. Le système d’avoir un groupe whatsapp rend les choses plus faciles comme pour échanger un marquage et c’est très bien. Je vous remercie encore une fois de votre bonne volonté!

La saison 2019-20 s’est bien déroulée jusqu’au fameux mois de mars 2020, où tous les championnats se sont arrêtés en raison de la pandémie du Coronavirus.

Il y avait 3 arbitres en fonction pour le club et merci à eux, car sans arbitres il n’y a ni plus ni moins aucune équipe du club inscrite en championnat.

Les arbitres : Tristan Giordano, Eloïse Chanel et Sylvie Moulinier

Et ce petit groupe de 3 va heureusement s’agrandir car nous avons la chance de compter sur 2 nouveaux arbitres qui ont brillamment réussi les cours cette fin d’été. Il s’agit de Gerson De Almeida Oliveira et de Sacha Perdrizat ! Nous vous remercions beaucoup Gerson et Sacha pour votre engagement !

Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir dans cette nouvelle tâche et ce, nous l’espérons, pour de très nombreuses années !!!

Si vous êtes jaloux de Gerson et de Sacha, alors il n’y a qu’un moment à retenir… le printemps 2021 pour suivre les cours, il faut avoir au minimum 16 ans révolu…

5 grands avantages de devenir arbitres (je n’invente rien d’une fois à l’autre, c’est la vérité !! donc je répète !!!) :

  1. La 1re année d’arbitrage on est parrainé par un arbitre chevronné du club, donc quelqu’un de super sympa avec qui on fait causette pendant le déplacement en voiture, cela peut être en Porsche, mais bon avec moi c’est en Fiat !
  2. On choisit les soirs où les samedis-dimanches où l’on veut arbitrer
  3. C’est une fonction rémunérée à CHF 50.— le match et les frais de déplacements sont également payés. Un petit argent de poche toujours bienvenu….
  4. On choisit les lieux où l’on veut arbitrer, moi je choisis toujours les salles où il y a des buvettes par exemple !!!! pour après les matchs….je précise !!
  5. Grâce au fair-play de ce sport, à la fin d’un match, justement, on peut en principe boire un verre avec les spectateurs et les joueurs, car il n’y a toujours pas de hooligans dans les salles de volley… ! Et si vous êtes bon arbitre on ne sait même pas que c’est vous qui avez arbitré !

Pierre-André Nobs (Filière Jeunesse + F2)

En F2
Face aux forces en présences, la saison 2019-20 s’annonçait délicate. La recherche d’une, voir de deux joueuses d’expérience, pour renforcer le groupe qui venait de perdre l’un de ses fers de lance a été laborieuse. Si l’oiseau rare a fini par arriver, il aura fallu encore du temps pour trouver les automatismes entre joueuses et un bon équilibre des forces sur le terrain. Au mois de décembre, un premier déclic s’est produit, dans un match à six points contre le NUC. Premier succès suivi d’une deuxième victoire en février, qui a totalement relancé un groupe remanié. Suite aux problèmes rencontrés par sa passeuse principale (poignet en délicatesse), c’est une junior qui a pris le relais et ouvert la possibilité d’une rocade bénéfique en attaque. Le retour de blessure de sa libéro a également fortement contribué à l’amélioration du fond de jeu de l’équipe. Finalement au mois de mars, en fin de championnat, la F2 s’est mise à l’abri de toute mauvaise surprise en prenant le meilleur sur le Locle II, dans une rencontre très disputée.

A partir de cet instant COVID-19 est venu perturber les choses, mettant fin prématurément à cette saison. Quoiqu’il en soit, la F2 avait déjà rempli sa mission, on regrettera tout de même de pas avoir vu se disputer les derniers matchs de la saison, le calendrier laissait clairement entrevoir qu’un cinquième rang final était aux bout des doigts des joueuses de la Tchaux.
Une saison au goût d’inachevé, mais qui restera une belle saison pour la F2, au cours de laquelle on relèvera avec plaisir la nette progression des juniors. Le fait de suivre un troisième entrainement hebdomadaire (Groupe Performance) et de disputer un double championnat a porté ses fruits. La voie à suivre pour une Filière de Formation performante.

En ligues junior
Un des principaux objectifs de saison, au niveau du mouvement junior du VBCC, était de consolider les premier éléments mis en place dans le cadre de la Filière de Formation du club, principalement l’augmentation des exigences techniques et une augmentation du temps d’entrainement. Au niveau de la planification, la distribution des soirs d’entrainements a permis d’offrir, à plus de la moitié des jeunes du club (22 sur 34), la possibilité de suivre au minium six heures de volley par semaine (trois séances), en dehors des compétitions. Certes, toutes les joueuses non pas profité de cette possibilité, pour des raisons d’organisation personnelle, études, motivations différentes (choix de la voie verte, plutôt que rouge). Mais globalement, la démarche que propose la Filière de Formation rencontre un certains succès auprès des juniors.

En FM23, une sélection de joueuses qui vise à réunir les meilleures juniors du club, la barre reste encore assez haute, dans un championnat où beaucoup d’équipes compte dans leurs rangs des joueuses que l’on retrouve en 2e ligue, voir plus haut. Cette saison on a pu voir, avec plaisir, que le VBCC commence à pouvoir rivaliser avec ces équipes. Certes, les victoires restent rares, mais la qualité du jeu offert par nos juniors va en augmentant, ce qui est très réjouissant et encourageant.

Chez les FM17, le groupe a une nouvelle fois progressé, mais peut-être pas de manière aussi évidente que la saison précédente. Le groupe n’était pas non plus tout à fait le même, ce qui est le propre de l’évolution par catégories d’âges. Une équipe FM17 (ou autre, par analogie) peut être très forte une saison et nettement moins performante la suivante. Ceci pour des raisons très simples, départ de joueuses en catégorie supérieure (limite d’âge) arrivée de nouveaux éléments qu’ils faut former à leur tour. Ce qui démontre toute l’importance du travail qui doit se faire en amont (FM15, Volley Jeunesse) pour éviter, à ce niveau, de devoir mettre trop d’énergie sur l’apprentissage des fondamentaux au détriment d’un travail de renforcement des acquis de base.

Placé dans le contexte de la Filière de Formation du VBCC, l’appartenance à une catégorie d’âge, FM23, FM19 ou FM17 n’affecte heureusement que très peu la progression individuelle de nos meilleurs éléments qui, une nouvelle fois, ont eu la possibilité de disputer un double championnat et/ou de s’entrainer dans un niveau technique en adéquation avec leurs objectifs.

Méline Eggs (Représentant les entraîneurs Kids-M13)

Alors nous avons trouvé que la saison s’est bien passée, nous étions bien organisées et nous avons eu beaucoup de plaisir, avec une bonne entente entre nous.

Pour ce qui est des tournois, les enfants étaient très motivés et se sont nettement améliorés tout au long de l’année. Ils étaient un peu frustré de ne pas avoir pu faire le dernier, d’autant plus qu’ils auraient fini sur le podium.
C’était la première année que nous inscrivions une équipe M13 et ça s’est également très bien déroulé. C’était aussi une bonne préparation pour la suite en M15-M17.

Ensuite, le lien avec les parents était parfois un peu difficile ; besoin de renvoyer les messages plusieurs fois avant d’avoir des réponses ; des enfants étaient souvent absents à l’entraînement et nous n’étions pas prévenues.
Mais dans l’ensemble ça s’est bien passé.

Au niveau des enfants, il y en a toujours qu’il faut plus cadrer que d’autre mais sinon ils sont vraiment choux et ceux qui étaient là régulièrement étaient très motivés.

Concernant la fin de la saison, j’ai arrêté d’entraîner cette équipe. Cela s’est fait un peu de manière bizarre puisque nous n’avions plus les entraînements.

Tristan Giordano (F3)
Après plusieurs saisons passées dans les ligues Junior, l’équipe a fait un saut en F3. Un championnat avec un niveau plus homogène et plus complet. Le début de saison a été intéressant, il a fallu s’adapter à des équipes plus âgés qui jouent de manière intelligente. Une bonne motivation et présence aux entrainements a permis à l’équipe de progresser rapidement. Les résultats n’étant en revanche pas toujours au rendez-vous mais on sentait que l’équipe pouvait parfois y prétendre. Puis en milieu de saison, la seule passeusse de l’équipe a subi une grave blessure l’empêchant de reprendre le sport durant de long mois. Il a fallu former une nouvelle passeusse, ce qui a fait baisser le niveau.
Nous avons demandé à des passeusses de deuxième ligue de venir nous renforcer en match afin de pouvoir garder une qualité de jeu intéressante en attendant que la nouvelle passeusse ait les qualités suffisantes pour s’imposer à ce poste. Les renforts venaient seulement en match pour éviter de les surcharger, ceci nous a fortement aidé mais l’absence d’une passeusse expérimentée à l’entrainement, c’est clairement fait ressentir. Cependant les joueuses ont connu une belle progression personnelle qui a permis à certaines joueuses de monter dans la catégorie supérieure et aux autres de pouvoir prétendre à un poste de titulaire dans leurs futures équipes.
Damien et moi avons quitté cette équipe en fin de saison afin de reprendre la première équipe du club. Ceci s’est fait de manière très bizarre car en raison du coronavirus nous avons dû annoncer la nouvelle lors d’une rencontre Skype ce qui ne nous a pas réellement permis de dire au revoir à cette équipe.

Pierre-Alain Fürst (M2)

Le début de saison a été à difficile à négocier, l’équipe ayant de la peine à trouver son rythme. Alternant d’excellentes phases de jeu très motivantes avec des passages à vide plombant le moral, elle n’arrivait pas à dérouler un jeu permettant de gagner.

L’arrivée au tiers de la saison de 2 anciens joueurs de la LN1, Cyril et Joël, a modifié complètement l’ambiance et le moral des troupes. Ces renforts ont non seulement stabilisé le jeu et donné confiance au moral des plus jeunes, mais ils ont encore relevé le niveau global de l’équipe. Leur motivation et leur esprit constructif ont porté le groupe dans les moments tendus. Finalement, match après match, la M2 est remonté au classement pour terminer en tête des équipes neuchâteloises à égalité avec E2L, prête à prendre encore tous les point en jeu restant… jusqu’au moment où les championnats ont été annulé. Avec cette belle remontade, nous aurions pu prétendre à une ascension en première ligue nationale. Mais les possibilités d’engagement des joueurs pour la saison 20-21 ne permettaient pas d’assurer ce championnat national exigeant et l’équipe a renoncé à cette promotion.

Pierre-Alain Fürst

La vision globale de la saison est bonne dans l’ensemble et motivante pour la suite, avec toutefois une nuance en demi-teinte à apporter. En effet, si “ça roule” du côté féminin, avec la mise en place d’une filière de formation et un nombre conséquent de joueuses qui progressent vite (voir le rapport du formateur de filière), “ça croche” fortement du côté masculin. Il ne reste plus que 3 juniors en formation pour 1 entrainement hebdomadaire et 2 joueurs en âge Volley-Jeunesse.

Jusqu’en 2018, la baisse généralisée des contingents juniors masculins dans tout l’Arc jurassien avait partiellement épargné La Chaux-de-Fonds, mais cette fois, notre club subit également ce phénomène récurrent initié dans les années 2012 déjà. Le volleyball intéresse peu les jeunes garçons entre 13 et 18 ans. Ils se tournent plus vers des activités sportives plus “fun” et moins “associatives” comme le beachvolley, vers des sports urbains ou encore vers le football et le hockey… (source Info J+S).

Parallèlement, plusieurs clubs de la région (Porrentruy, Nidau, Volleyboys, …) constatent que les jeunes hommes retournent vers le volleyball de salle autour de 20 ans. Et c’est ce que nous avons constaté au VBCC en fin de saison, où un groupe de joueurs âgés de 18 à 23 ans a rejoint progressivement le club et ont été intégrés aux entrainements des juniors plus jeunes. Ces jeunes hommes ont été inscrits à un championnat loisirs pour la saison 20-21. Il faut toutefois tempérer ce sentiment de soulagement par le fait que les fondements techniques, très importants en volleyball, sont rarement présents et qu’il faut reprendre un travail de base parfois ingrat pour des jeunes adultes. De ce fait, les intégrations dans les équipes sont plus difficiles, parfois impossibles, ce qui est frustrant pour tous. Un seul remède existe, c’est la patience et des entrainements hebdomadaires suivis régulièrement.

Au nom du comité directeur et de manière personnelle, j’aimerais adresser mes remerciements sincères aux entraineurs et coachs qui s’investissent dans notre club et qui permettent aux équipes d’exister. Sans votre engagement, ces équipes ne pourraient pas être inscrites aux championnats. J’espère que vous prenez du plaisir à faire progresser vos joueurs et à stimuler vos teams, et je me réjouis de vous retrouver lors d’un repas, pour partager vos perceptions et vos visions, de même que pour améliorer la structure et le fonctionnement de la Commission technique.

Equipes inscrites au championnat 2020-2021

M2
M3
F2
F3
FM23A
FM19
FM17
M15
Kids

Election d’un membre du comité

Patrick Vermot

Secrétaire

Remerciement d’investissement

Nous tenons à remercier sincèrement le papa d’Eva et Leila Feller, qui est notre nouveau responsable matériel et qui rejoint l’équipe d’encadrement du VBCC.

Postes ouverts

Nous avons plusieurs postes à repourvoir au sein du comité ou comme responsable.
Nous vous rappelons que les personnes en charge d’un poste sont exemptes de cotisations. Si un parent de joueur/joueuse se propose, un de ses enfants sera exempt de cotisation.

Caissier

Ce poste est un poste clef du comité. Sans caissier, le club ne peut pas fonctionner. Le caissier a pour charge la facturation (cotisations), la tenue des comptes, le budget et quelques tâches administratives. Une présence régulière aux séances du comité n’est pas nécessaire, mais souhaitée.

Responsable sponsoring

Le sponsoring permettrait au club de pouvoir compter sur un pilier de financement supplémentaire, parallèlement aux cotisations des membres et aux manifestations. Le poste consiste à trouver des sponsors et les suivre saison après saison pour renouveler leurs engagements. Une présence aux séances du comité n’est pas nécessaire.

Responsable manifestations

Le poste consiste organiser les différentes manifestations du club (stand à La Trotteuse, marché de Noël, soirée de club, camp d’entraînement en collaboration avec le chef technique, etc.). Une présence aux séances du comité n’est pas nécessaire.

Budget 2020-2021

Au vu des circonstances actuelles, le budget 2020-2021 a été difficile à établir. Nous avons anticipé une réduction des recettes (subventions J+S, cantines), mais également de certains frais (frais d’arbitrage), alors que d’autres charges restent pratiquement fixes (location de halles de sport). Nous gardons bon espoir de pouvoir reprendre les entraînements et les compétitions bientôt.

Le budget prévoit une perte de 953 francs pour l’exercice 2020-2021. Ce résultat, s’il reste exceptionnel, ne représentera pas un risque majeur pour les finances du club. Le comité vous propose donc d’accepter ce budget.

Parallèlement, nous n’allons pas ménager nos efforts pour tenter de trouver de l’aide. Notre but est d’offrir les meilleures conditions possibles pour la pratique du volleyball, pas de faire du bénéfice. En fonction de la situation financière en fin d’exercice, nous évaluerons la possibilité d’un retour de cotisation.

Conclusion

En conclusion de cette assemblée, je souhaite remercier chaleureusement les membres du comité qui n’ont pas chômé pour mettre en place cette assemblée, la vente de vin et le suivis durant le COVID. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour reprendre le plus vite possible mais dans les meilleures conditions le chemin des salles.

Je vous remercie d’avoir participé à cette assemblée numérique et espère vous revoir très vite en salle.

Je vous souhaite déjà de belles fêtes de fin d’année !

Return to top of page